NAO

Nao  mesure seulement 58cm , et a des capacités d’interactions variées. Ce petit robot peut parler, danser, détecter des chutes, se  relever quand il tombe, jouer au foot, attraper des objets et se connecter à Internet via une connexion sans fil, le tout avec un sacré sens de l’équilibre.

«Entre les robots très sophistiqués mais financièrement inaccessibles et les robots ludiques peu performants mais abordables, il n’y a plus que Nao qui permette d’effectuer des recherches à un prix raisonnable» assure le président d’Aldebaran Robotics, société française, fondé il y a seulement cinq ans et devenue, grâce à Nao, un acteur majeur de la robotique humanoïde européenne voir même mondiale.

«Nous allons utiliser ce robot à plusieurs fins, pour les études de mouvements et de la communication entre les hommes et les robots», précise le professeur Yoshihiko Nakamura, à la tête du département de robotique de l’établissement japonais. 

      Nao sera un compagnon ludique pour les passionnés de nouvelle technologie. Il sera proposé avec un ensemble de comportements éducatifs et de services.

Ces derniers seront sélectionnés de manière harmonieuse avec un contexte donné,  cela grâce à un système de prise de décision, actuellement en cours de développement.

Il évoluera certainement au fil des années vers une vraie fonction d’assistance pour les tâches quotidiennes (surveillance, télé-assistance, informations, lien réel-virtuel…).

 Il permettra à tous les membres de la famille de découvrir la robotique tout en s’amusant. Véritable concentré de technologie qui n'a rien à envier aux modèles nippons

 

NAO, sera capable de communiquer avec son propriétaire, et évoluera en matière de comportement et de fonction. Ce dernier pourra lui enseigner de nouveaux comportements à partir de son ordinateur. Le logiciel de création de comportements est conçu pour satisfaire les utilisateurs, quelque soit leur niveau : de la programmation graphique par blocs pour les néophytes, au code pour les plus expérimentés. Les comportements que votre NAO sera capable d'intégrer n'ont qu'une limite : votre imagination!

 

Convaincu que le design est un élément essentiel pour permettre son adoption dans l’environnement familial, Aldebaran Robotics a travaillé cet aspect en partenariat avec une école de design parisienne. Le look de chaque NAO sera personnalisable, permettant à chacun de disposer d’un robot unique.

 

Nao est programmable

 Entièrement conçu et développé par Aldebaran Robotics, "Choregraphe" est le logiciel de programmation qui permet aux utilisateurs de NAO de créer, d’éditer des mouvements et des comportements en toute simplicité.
Son interface graphique intuitive, sa bibliothèque de comportements livrée en standard et ses fonctions de programmation avancées satisferont les besoins des novices comme des experts. Chacun peut composer ses propres comportements par un simple glisser/déposer depuis la bibliothèque ou encore créer leurs propres boites et les sauvegarder dans leur bibliothèque personnelle." Choregraphe" s’intègre facilement avec votre environnement de développement et est compatible avec de nombreux serveurs. Programmer un robot passe souvent par une phase de simulation." Choregraphe" est compatible avec les simulateurs du marché Tel, lesquels permettent de tester des comportements avec un ou plusieurs NAO dans des environnements personnalisés.

L'agibilité de Nao

Voir la sous partie "Données techniques" pour plus d'informations complexes.

 

La somme de tout ces axes offre 25 degrés de liberté qui, couplés à une centrale inertielle, des capteurs de pression de contact, un récepteur infrarouge et un sonar, offrent à NAO un haut niveau d'équilibre et de fluidité dans ses mouvements.

Ses 25 degrés de liberté lui donnent une grande agilité. La programmation de mouvements complexes et de véritables chorégraphies sont définitivement à sa portée comme vous pourrez le voir dans la sous partie "videos". Les engrenages sont en polymére chargés à 30% de fibres de carbone pour éviter tout besoin de lubrification et assurer une meilleure résistance à l’usure. Des moteurs, des capteurs magnétiques de position (Magnetic Rotary Encoder) équipent chacune des articulations et donnent une information très précise sur l’angle de celles-ci. Les deux mains de NAO sont équipées de 3 doigts interdépendants qui constituent une pince capable de saisir et de soulever des petits objets (environ 300 grammes).

Le futur de Nao

La RoboCup 2010-Coupe du monde de football des robots- s'est tenue du 19 au 25 juin 2010 à Singapour.

Contrairement à leurs homologues du football français, les NAOs d'Aldebaran Robotics s'y sont comportés en compétiteurs hors pair. Les performances atteintes cette année par les équipes de la "Standard Platform League" laissent présager du meilleur pour la suite: l'objectif fixé par les organisateurs de la RoboCup -que les robots champions du monde en 2050 battent leurs homologues humains!

Les Japonais veulent étudier Nao, et le programmer pour imaginer de nouvelles applications, notamment dans le but d’aider les personnes âgées. Car sur l’archipel comme ailleurs, l’aide aux seniors ou aux personnes dépendantes représente l’un des principaux marchés futurs de la robotique.  Nao pourrait apprendre à jouer aux cartes ou aux échecs, à lire des mails ou des histoires, bref à devenir un partenaire de jeu ou un garde-malade, qui ne remplacerait certes pas le regard ni la présence humaine mais en serait un complément précieux.

 

 

Aldebaran Robotics pense déjà à l’après-Nao. Son nom : Roméo, projet intéressant pour le futur de la robotique française.

Pour 10 millions d’euros, la robotique hexagonale travaille sur la création d’un robot humanoïde d’1 m 40 , capable d’aider une personne âgée au quotidien, à savoir l’aider à ouvrir et fermer une porte, manipuler un verre d’eau, ou un trousseau de clés, l'aider dans diverses tâches ménagères.

Un androïde très poli, mais qui devra aussi être capable d’aider une personne à se relever en cas de chute. Roméo, qui sera en quelque sorte le grand frère de Nao, devra attendre au minimum 2015 pour être disponible au grand public. Nao, lui, restera sans doute l’enfant chéri des laboratoires et il aura permis à la France de se placer dans cette course aux robots . Une étude menée par la chambre économique de l’ONU prévoit que l’industrie du robot personnel sera au 21e siècle ce que l’automobile a été au 20e siècle.