La journée d'un chirurgien spécialiste en robot chirurgie

           Je me nomme DUBOIS Kévin, je suis l’un des rares chirurgiens formés pour utiliser les dernières technologies en matière de robots. Je vais vous décrire en détail ma première journée de travail dans la clinique du CHU de Dijon. (Qui est l’une des rares Cliniques possédant le robot chirurgical DA Vinci) :

            Je suis arrivé à 8h à la clinique, ma première opération étant programmée à 11h avec M.Defretin qui est atteint du cancer de la prostate, j’ai décidé de procéder à un petit entrainement afin d’améliorer mes capacités de chirurgiens. Je suis donc allé dans le sous-sol de l’hôpital, la ou sont placé les robots simulateurs. Je rappel que les robots simulateurs sont des robots chargés de reproduire le plus fidèlement possible les comportements du corps humains lors de différentes interventions. J’ai procédé à une appendicectomie qui s’est déroulé parfaitement bien puisque le robot n’a simulé aucune complication lors de l’opération. L’appendicectomie est une opération très simple mais qu’il faut de même pratiquer avec précautions car des complications peuvent vite arriver.

            Il est maintenant 10h, je vais procéder à l’ablation du cancer de la prostate aussi appelée prostatectomie de M.Defretin. C’est la que mes capacités de spécialiste en matière de robots vont intervenir puisque je vais utiliser le célèbre robot chirurgical DA Vinci. Mon patient est arrivé dans le bloque à 11h précise. Il a été de suite anesthésié et installé dans la position de Trendlenburg (les jambes surélevées par rapport a la tête). Mon assistant a placé les bras de DA Vinci au dessus de mon patient, je me suis installé dans la console directrice du robot. L’opération commença … J’ai procédé à 5 incisions de 8 à a 10 mm au niveau de l’abdomen grâce aux « joysticks » de la console permettant de commander les bras afin d’introduire les micros instruments du robot. Une fois la prostate atteinte, j’ai procédé à son ablation ainsi qu’à celle des vésicules séminales. Grâce à la précision que m’à apporté Da Vinci avec ses micros outils ainsi qu’avec son système de vision en 3 dimensions, je n’ai endommagé aucuns organes avoisinant la prostate. Cette opération peut paraitre simple d’après ce résumé mais, elle ne l’est en réalité pas du tout. Bien que celle-ci sois beaucoup simplifiée et plus « agréable » à réaliser avec le robot DA Vinci elle reste tout de même une opération bien complexe et longue. (Elle peut durer de 3 à 5 heures). L’ablation du cancer de la prostate de mon premier patient a été réalisée avec succès et s’est achevée à 13h53 sans complications notable.

            Je m’apprêtais à prendre mon déjeuner après cette lourde et conséquente opération que je venais d’effectuer lorsqu’une ambulance arriva. La personne que contenais cette ambulance était un homme qui venait d’être victime d’un grave accident de voitures. On m’ordonna immédiatement de préparer un bloque opératoire étant équipé du robot Acrobot et de me libérer pour effectuer une prothèse totale de genou. Ma seconde opération commença.