Les Robots Automobiles

Vous vous souvenez sans doute de Michael Knight qui sillonne les routes américaines au volant de Kitt, une "K2000", sa voiture intelligente, indestructible et qui parfois même, agit toute seule, pour combattre les injustices et venir en aide aux innocents.

 

Aujourd’hui nous sommes sur le même concept, de nombreux constructeurs automobiles comme Toyota, Mercedes, BMW, et plein d’autres encore, avancent considérablement sur le sujet ; une voiture capable de rouler sans pilote durant un trajet prédéfini.

 

 

Même Google se met en quête de construire ce genre de voiture, il ne serait donc pas étonnant de retrouver dans quelques années le logo Google sur notre volant automatique. Le PDG de Google annonçait il y a peu « C'est un bug si l'automobile a été inventée avant les ordinateurs, votre voiture devrait rouler elle même, c'est logique. ». Le décor est planté.

 

Ils espèrent tous améliorer les trajets en automobile principalement sur trois axes :

  • ·         améliorer la sécurité des gens lors des déplacements
  • ·         augmenter les économies d'énergie (fluidité du trafic, souplesse de conduite, efficacité du trajet)
  • ·         permettre aux gens de passer leur temps de trajet à faire quelque chose de constructif

 


Le Darpa organise une course qui fait participer des écuries de voitures modifiées sur des circuits, mais... sans conducteur.

Ainsi, la voiture est entièrement conduite par ordinateur via divers capteurs et les commandes sont tout assistées électriquement. Il n’y a aucune personne à bord.

Il s'agit évidemment pour l'organisateur, le DARPA  (organisme de recherche américain de la Défense), de profiter de ce savoir-faire pour des projets de patrouille militaire sans conducteur afin de limiter le nombre de décès militaires américains, comme en Irak par exemple avec les attentats visant les véhicules militaires.

 

Tout les pays veulent construire ce genre de robot, conscient des impacts positifs. Les plus grandes universités travaillent là dessus: comme l’université de Stanford qui a déjà gagné la course organisé par le Darpa en 2005 avec Volswagen Touareg.

 

Cette même université travaille, depuis quelques années, sur Audi TT complètement automatique, les essais sont très concluants comme vous pouvez le voir ci-dessous. 

 

Pour beaucoup de personnes, ce n’est qu’un rêve de science fiction mais cela est bien réel, par exemple aujourd’hui, sur le commerce international, quelques voitures comme le Volswagen Touran sont autonomes. Leur autonomie ne se limite qu’aux créneaux mais c’est certainement le début d’un concret progrès surtout que les tests ont été très concluants. 

 

Nous pourrons voir se développer sur les routes, ce genre de véhicules d’ici 5 ans et pourquoi pas un réseau routier complètement automatisé d’ici 2020 ? Cela semble possible pour certains constructeurs, tous les moyens sont mis en place.

 

 

 

Certains pensent que le problème de l’automobile n’en sera plus un dans quelques années, lorsque la technologie aura évolué et que les principaux inconvénients de l’automobile actuelle ne seront plus qu’un mauvais souvenir (pollution, énergie, insécurité, bruit, etc.).

 

 

Ce genre de voiture a un gros avantage : comme elle est pilotée automatiquement il n’y a plus de risque que le conducteur soit distrait, endormi, avec un alcooltest positif et/ou sous la prise de stupéfiants.

Le revers de la médaille est pour le plaisir de conduire. Mais il nous semble que c’est un maigre prix à payer, si cela peut sauver des millions de vie….